,

Cela impacte indirectement le projet de déviations…

COMMENT RÉDUIRE LA PLACE DES VÉHICULES DANS L’AGGLOMÉRATION

Voici un lien, qui explique le Plan de Déplacements Urbains de Limoges Métropole :

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/travaux-urbanisme/cinq-choses-a-savoir-sur-le-plan-de-deplacements-urbains-de-limoges-metropole_13538656/?fbclid=IwAR1R4TpeXDfHtKTl4fhKZxmbjbUg5oNa46mosPnc7FL6A1VaqQvRW_69Rj8

 

Et voici notre commentaire :

Le projet de Plan de Déplacements Urbains de Limoges Métropole, soumis à enquête publique, repose sur une volonté forte de réduire la place des véhicules particuliers dans l’ensemble des déplacements au sein de l’agglomération (réduction prévue de 49% en 2016 à 40%, ce qui représente plus de 20% de baisse) et sur un objectif de préservation des corridors écologiques, réservoirs de biodiversité et autres secteurs protégés au titre de la trame verte et bleue du Schéma Régional de Cohérence Ecologique.
Le rapport identifie clairement les vallées de l’Auzette et de la Valoine comme des réservoirs de biodiversité et répertorie diverses espèces protégées rencontrées dans la vallée de l’Auzette, ce qui démontre que nous ne sommes pas les seuls à faire ce genre de constat.
Ces différents éléments font que nous considérons, au sein de l’Association Pour un Avenir Serein à l’Est de Limoges, que le projet de PDU soumis à enquête publique poursuit des objectifs que nous partageons et pour lesquels nous nous battons depuis de longs mois. L’Association observe que les arguments qu’elle a avancés pour démontrer l’inanité du projet de déviations de Feytiat et de Panazol se trouvent repris intégralement dans les attendus du PDU et que notre volonté de voir les transports publics, l’usage du vélo et la marche à pied promus dans nos communes est partagée par Limoges Métropole.
Tous ces points nous réjouissent mais ne nous conduiront pas à relâcher la vigilance quant aux projets contestés précités. La logique de l’enquête publique actuelle est que, dès lors que le PDU sera entériné s’il doit l’être à l’issue de la consultation, ce que nous souhaitons, les projets de déviations de Feytiat et de Panazol soient purement et simplement abandonnés et jamais soumis à enquête publique, car nul ne comprendrait qu’on vienne consulter la population sur un projet ponctuel clairement contraire aux orientations du PDU.