Banniere Panazol Feytiat Deviation
Banniere Panazol Auzette
,

Reconnaissance et Vigilance

Reconnaissance et Vigilance,
A l’occasion de l’ assemblée des adhérents de notre association, le président Gérard Barbier, est revenu sur le retrait du projet de déviation par le président du Conseil Départemental, Mr JC Leblois.
Loin de tout triomphalisme, il est revenu sur l’implication du bureau et des adhérents dans les différents événements et sur la pétition qui a atteint un score flatteur de 2700 signatures, alors que la pétition en faveur de la déviation n’en recueillait que moins de 400 . Il a souligné que cette mobilisation a été un facteur déterminant dans le rejet du projet.
Il a mis en exergue également l’engagement commun des 3 leaders des familles politiques, traduit notamment, dans une déclaration commune, dans le bulletin municipal de Panazol. Cette unité a conduit a un vote de 30 conseillers sur 33 contre le projet de déviations par le conseil municipal.
Après ces éléments de reconnaissance, il a proposé de maintenir l’association dans un état de vigilance, afin de pouvoir réactiver celle-ci sans difficulté, ce qui a recueilli l’assentiment des adhérents.
Après ces quelques mots, JP Duret, maire de Panazol et F Doucet, de l’opposition, ont souhaité apporté leurs notes bienveillantes à l’égard de chacun des adhérents, de l’élan commun généré et des rôles complémentaires que chacun a pu jouer.
Puis quelques agapes dans une ambiance gaie et sereine ont clôturé cette assemblée, qui aurait pu être la dernière !
,

WAOUH ! Abandon du projet de déviations. Le bon sens l’a emporté

Le Conseil Départemental a annoncé aujourd’hui 7 Mai 2019, l’abandon du projet de déviations de Feytiat et de Panazol qu’il portait.

Nous sommes évidemment très satisfaits de ce fait.

Suite au vote du Conseil Municipal de Panazol à une écrasante majorité contre le projet, 30 sur 33, Limoges Métropole a également voté contre le projet. Le président du Conseil Départemental, Mr JC Leblois vient en conséquence de communiquer l’abandon du projet.

Les motifs invoqués sont de l’ordre politicien alors qu’en fait les objections sont largement motivées et solides. Nous rappelons un peu plus bas ces arguments, mais un autre argument encore plus important est apparu récemment.

En effet, dans la délibération du conseil municipal de Panazol, il est noté en premier argument, que les relevés de trafic entre 2006 et 2016, portés dans le dossier, montrait une baisse du trafic, (nous vous rappelons que nous avons demandé 3 fois officiellement le dossier et que le Conseil départemental nous l’avait refusé).

Nous venions également de découvrir en analysant les dossiers qu’en 1994 lors du projet original, le trafic était supérieur à ce qu’il est aujourd’hui!

Rappelons une dernière fois, nos arguments aux grincheux qui veulent placer cela sous l’angle de lutte politicienne:

un projet inutile : le trafic, jugé par les experts de Limoges Métropole ne nécessite pas de déviations (trafic fluide à dense) auquel nous devons ajouter cet argument considérable, que nous venons de découvrir, qu’en plus il baisse depuis 10 ans!!!

un projet absurde: le trafic capté en amont de Panazol est ramené au seul endroit où le trafic est dense (Crézin) et va donc créer des bouchons.

un environnement remarquable massacré: montré dans les différents documents mais également un cadre de vie massacré avec des chemins de randonnées amputés ou fortement dégradés.

un coût exorbitant: 80 Millions d’Euros, 4 fois le budget annuel du département

et de plus l’impact négatif sur les exploitations agricoles et sur l’activité des commerces…

Voici le lien du Populaire qui relate l’abandon:

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/politique/le-conseil-departemental-annonce-l-abandon-du-projet-de-contournement-est-de-limoges_13556068/?fbclid=IwAR12vlY94afwRKWIP9rxwBcv9v_vc7IBgeSG3uA_sGZ6KgqtyUa4bm3BdwU

merci de votre soutien.

, ,

2019 05 02, Le Populaire relate la séance du Conseil Municipal de Panazol, où 30 conseillers sur 33 ont voté contre le projet de déviations

Le Populaire du Centre relate le déroulement du Conseil Municipal de Panazol du 24 Avril 2019. On peut y découvrir un résumé des interventions des conseillers qui souhaitaient s’exprimer.

A noter la seule intervention en faveur du projet de Martine Nouhaut, qui a démarré son propos de façon surprenante par : “je me fais l’avocate du diable”… Si même les partisans du projet voient dans ce projet l’intervention du diable, c’est dire si ce projet de déviations est un non-sens !!!

Le Limousin est riche de son environnement largement préservé et d’une qualité de vie que beaucoup lui envient. C’est pourquoi les habitants se mobilisent pour le préserver. Ils en appellent à tous pour les aider à faire triompher leur vision du développement durable.

Un projet menace actuellement l’environnement et le cadre de vie des habitants de l’Est de Limoges : les déviations de Feytiat et Panazol. Projet né dans les années 80’ où on ne voyait le développement urbain que par la voiture. On anticipait également une croissance urbaine beaucoup plus forte que celle qui s’est effectivement produite. Malgré tout, les promoteurs du projet (Conseil Départemental et Agglomération de Limoges) continuent à proposer des travaux complètement contraires aux principes de développement durable. Et cela sans hésiter à sacrifier des zones protégées au titre de la trame verte et bleue au plan régional.